Chronique

Hommage à Nabila Djahnine

Depuis le lâche assassinat de Nabila Djahnine. Elle reste toujours vivante dans le cœur de ceux qui l’ont connue et côtoyée. Originaire de Vgayet, Nabila Djahnine entame ses études universitaires dans les années 80 à l’université de Tizi-Ouzou et décroche son diplôme d’architecture en 1989. Nabila a pris part à tous les combats : Elle était More..

Interview

Cours de berbère en France

Cette interview a été réalisée en mars 2005, suite à la nomination de H. Sadi à une mission qui a été étouffée dans l’œuf. Lorsque la mission a été créée, pourquoi vous a-t-on préféré à Salem Chaker et vous a-t-on nommé, vous, chargé de mission ? La formulation même de votre question est significative de l’ampleur More..

Chronique

Charlie Hebdo, caricatures de Mahomet, mosquée de Paris, UOIF

Le parquet de Paris a relaxé Philippe Val : Vive la République ! On ne peut qu’applaudir la décision du tribunal correctionnel de Paris qui a relaxé le directeur de Charlie Hebdo, Philippe Val, qui était poursuivi pour « injures raciales » après la publication en 2006 de trois caricatures de Mahomet. C’est aux musulmans de se plier aux More..

Chronique

Qui était saint Valentin ?

Saint Valentin, patron des amoureux était un prêtre romain du IIIe siècle martyrisé sur les ordres de l’empereur Claude II. Mort martyr, décapité à Rome vers le 14 février 270. À cette époque Valentin s’attira la colère de l’empereur Claude II qui venait d’abolir le mariage. L’empereur trouvait que les hommes mariés faisaient de piètres More..

Biographie

Lounès Matoub : une voix juste entre deux feux

Publié le 2 février 2006 par le quotidien italien de gauche Il Manifesto, cet article retrace la vie extraordinaire du chanteur kabyle Matoub Lounès, né il y a exactement cinquante ans et assassiné il y a huit ans. Un bel hommage à ce martyr kabyle, symbole de la kabylité. Kabyles.net a traduit pour vous cet More..

Point de vue

La femme kabyle

Aussi loin qu’on remonte dans l’histoire, on peut découvrir l’héroïsme dont a toujours fait preuve la femme kabyle. En période de paix, comme en temps de luttes pour la sauvegarde du patrimoine Azwaw. La femme kabyle a, sans gémir ni se plaindre, consenti tous les sacrifices imaginables et possibles. Ni la maladie, ni la fatigue, More..