Chronique

Comment peut-on danser sur une chanson de Matoub pour commémorer son assassinat ?

Comment peut-on danser sur une chanson de Matoub un 14 juin ? Matoub Lounès, ou « le rebelle » comme les Kabyles le nomment, était un homme de valeurs, un visionnaire, un homme qui a vécu pour son pays, pour la Kabylie. Poignardé, mitraillé, kidnappé, rien ne l’a jamais arrêté. Toujours à chanter pour la liberté de son More..

Point de vue

Comment j’ai découvert le paradis de la France

Dans mon village natal, El Hamel, il y a Dieu, des cailloux et du soleil, à volonté. Aussi, tous les hommes ont-ils émigré en France dans les années soixante. Ils se sont regroupés à Bourgoin-Jallieu, ville de l’Isère. Où ils travaillaient dans l’industrie automobile. L’hiver, le village est vide. L’été, il se remplit d’un coup, More..

Chronique

Le mouvement citoyrien

À la lecture de leurs coraneries, on se demande si les quelques résidus de ce pseudo-mouvement vivent avec leur temps ou leurs cerveaux sont toujours bloqués au septième siècle ? Décidément, la schizophrénie continue de causer des dégâts irréparables chez certains zombies ! Rappelons-nous. Pendant les tristes et monstrueux événements du printemps noir, bien des conclaves, des More..

Communiqué

Le mouvement des aarchs veut islamiser encore plus

14e anniversaire de la plateforme d’El Kseur Le mouvement des aarchs n’a même pas honte d’avoir osé commettre un communiqué pareil ! Que vaut un Kabyle qui adule un dieu arabe, suit les préceptes d’un prophète arabe, prie en arabe en regardant vers l’Arabie 5 fois par jour ? A mon avis il n’a plus rien de More..

Chronique

Hommage à Ahsène Taleb (1955 – 2015)

Ahcène Taleb est parti comme partent les braves, sans plainte et sans tristesse mais avec le regret de laisser derrière lui les siens et un combat inachevé. Ahsène Taleb est né le 18 janvier 1955 à Aït-Abdelmoumène. Il fait ses études secondaires au lycée Amirouche de Tizi-Ouzou (classes de 6ème à 3ème) et au lycée More..