Société

Le sort de la femme dans la coutume kabyle

Suite de l’ Étude sur l’évolution des coutumes kabyles, spécialement en ce qui concerne l’exhérédation des femmes. Jusqu’en 1748, la femme Kabyle a été héritière ab intestat[1] Le Coran fait de la femme une héritière : « Les hommes doivent avoir une portion des biens laissés par leurs pères et mères et leurs proches ; les ex-femmes doivent More..