cinéma

L’Algérie à la recherche de son cinéma

En 1975, le cinéma algérien remporte la palme d’or à Cannes pour Chronique des années de braise de Mohamed Lakhdar Hamina. En 1976 c’est au tour de Merzak Allouache d’être remarqué avec son long métrage Omar Gatlato qui évoque pour la première fois, la vie ordinaire d’un Algérois : habitant sur les hauteurs de la More..