Récit de voyage

Ménerville en 1884

Kabylie d’antan. Je suis arrivé ici de nuit, après avoir traversé la partie orientale de la Mitidja, maintenant presque aussi bien cultivée que le reste de la plaine. On m’avait prévenu que Ménerville n’est pas autre chose qu’une vaste cantine. Aussi n’ai-je été qu’à demi surpris, hier soir, en parcourant la principale rue du village More..

Récit de voyage

Fort National, oued Aïssi en 1884

A six heures du matin, me voici de nouveau en voiture. J’ai trouvé un compagnon de voyage, M. J…, avocat au barreau de Bordeaux, qui vient chercher dans ce pays du soleil et de la lumière l’oubli momentané des brumes de la Garonne. Son itinéraire coïncide avec le mien pour quelques jours ; nous sommes enchantés l’un More..

Livres

Les fleurs mellifères par Rezki Rabia

La parution d’un nouveau livre est comparable à la naissance d’un enfant. L’acte d’enfanter et celui d’écrire ont, pour commune origine, le désir de créer. De même que le bébé ne voit le jour qu’après une longue période de gestation, le livre nécessite de longs mois d’élaboration avant de paraître. L’enfant suscite la curiosité du More..

Livres

La grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite

Olivier Clerc, écrivain et philosophe, vous soumet un petit conte d’une grande richesse d’enseignement. Il s’agit du principe de la grenouille chauffée : La grenouille qui ne savait pas qu’elle était cuite …. Conte qui nous touche car nous sommes, comme cette grenouille, cuits. Imaginez une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille. More..

Récit de voyage

Voyage de Napoléon III en Kabylie

J’ai en ma possession des journaux du XIXe siècle qui rapportent différentes informations sur l’Algérie ainsi que sur la Kabylie. Articles illustrés de gravures. On ne saurait attribuer aux gravures de ces périodiques une précision sans défaut. Cependant, leur intérêt documentaire apparaît évident. C’est un journaliste spécialisé qui, sur place, exécute des croquis. Il les More..

cinéma

L’Algérie à la recherche de son cinéma

En 1975, le cinéma algérien remporte la palme d’or à Cannes pour Chronique des années de braise de Mohamed Lakhdar Hamina. En 1976 c’est au tour de Merzak Allouache d’être remarqué avec son long métrage Omar Gatlato qui évoque pour la première fois, la vie ordinaire d’un Algérois : habitant sur les hauteurs de la More..

Récit de voyage

Voyage d’Alger à Tunis

Sur les quais d’Alger, dans les rues des villages indigènes, dans les plaines du Tell, sur les montagnes du Sahel ou dans les sables du Sahara, tous ces corps drapés comme en des robes de moines, la tête encapuchonnée sous le turban flottant par-derrière, ces traits sévères, ces regards fixes, ont l’air d’appartenir à des More..

Au fil des mots

La tour Eiffel finissait par m’ennuyer

Lassitude J’ai quitté Paris et même la France, parce que la tour Eiffel finissait par m’ennuyer trop. Non seulement on la voyait de partout, mais on la trouvait partout, faite de toutes les matières connues, exposée à toutes les vitres, cauchemar inévitable et torturant. Ce n’est pas elle uniquement d’ailleurs qui m’a donné une irrésistible More..