Politique

Soutenons Djafar Khenane et Achour nat Issad, militants indépendantistes

Djafar Khenane  et Achour nat Issad, militants du MAK, sont convoqués par le chef de la sûreté de la police coloniale algérienne pour être présenté devant la brigade criminelle et risquent d’être incarcérés. Une forte mobilisation des militants pour les accompagner au commissariat centrale empêchera le pouvoir algérien d’aller au bout de sa répression. “L’oppression More..

Politique

Benhadid: « Said Bouteflika se prépare à succéder à son frère »

Un ancien général algérien s’exprime sur le limogeage du général Toufik. Le général à la retraite Hocine Benhadid traite Saïd Bouteflika de « malade mental » et l’accuse d’avoir été derrière le limogeage du général Toufik pour succéder à son frère Abdelaziz Bouteflika. Dans une interview de Radio M diffusée ce mardi 22 septembre, Hocine Benhadid a More..

Documents historiques Histoire

Ben Badis, Latrèche, honorés par la France

Ce compte-rendu de séance vous éclairera sur des individus comme Ben Badis, Latrèche, Reguieg, Ben Abdallah, Ghorab qui sont honorés par l’Algérie indépendante. Personnages qui pourtant travaillaient main dans la main avec la France coloniale au point d’être décorés et félicités pour services rendus à l’occasion de la commémoration du Centenaire de  la colonisation de More..

Politique

Ma dernière rencontre avec Abane

Enfin des vérités révélées. Il était temps que la vérité soit dite. Abane, Krim et ceux qui ont collaboré à la plateforme de la Soummam n’ont pas hésité à assassiner ou faire assassiner les Kabyles qui luttaient pour une Kabylie libre et non pour une Algérie arabo-musulmane prônée par ces individus devenus des héros par More..

Documents historiques

Condamnation de Ferhat Mehenni pour diffamation

Le président du GPK vient de s’exprimer sur le procès qui vient d’avoir lieu à Tizi-Ouzou le 18 juillet 2011 sur l’assassinat de Matoub Lounès.Il a sans doute des révélations importantes à faire puisque, du vivant de Lounès déjà, ses commentaires sur l’enlèvement de ce dernier lui avaient valu d’être condamné à deux reprises pour More..

Histoire

Le mouvement d’avril 1980 : 31 ans après

Le Centre universitaire de Tizi-Ouzou après deux ans d’existence A la rentrée universitaire 1979-1980, le Centre universitaire de Tizi-Ouzou (Cuto) était à sa troisième année d’existence et comptait déjà près de deux mille étudiants. Le Cuto était composé de trois campus qui accueillaient les deux mille étudiants. Le site de Oued-Aïssi qui abrite le siège More..

Documents historiques

Abane Ramdane voulait une Algérie arabe et musulmane

Les Kabyles ont fait d’Abane Ramdane un héros alors que c’est un Zhéro pour la Kabylie. Je voulais rappeler quelques points de détail à son sujet. Grâce à lui on peut lire dans la plateforme du congrès de la Soummam : « Reconnaissance du F.L.N. comme seule organisation représentant le peuple algérien et seule habilitée en vue More..

Politique

Du Mak au GPK : Gare au jugement de l’histoire (2)

Éviter les erreurs du passé Ceux qui feignent de ne pas être conscients de cette évidence hypothéqueront, à jamais, le dernier atout que nous avons entre nos mains. Pourtant, nous n’avons jamais cessé de rappeler, tant par nos contributions écrites que lors de nos multiples rencontres et réunions, tant au sein du MAK qu’en dehors, More..

Politique

Droits de l’homme en Algérie

Résumée de la conférence sur les droits de l’homme en Algérie, donnée, le 11 décembre 2010, par Arab Aknine au siège du RCD Paris. Dans le long cheminement historique qui a fait passer le statut de l’individu du stade négatif vers un stade positif, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) est une étape More..

Politique

MAK, GPK: Gare au jugement de l’histoire !

L’histoire ne pardonne guère à ceux qui, par leur silence ou par leurs calculs ont cautionné ou tu des actes dont les conséquences, a postériori, se sont révélées ou se révéleront catastrophiques pour ceux que ces mêmes actes ont visés. N’est-ce pas que la situation que traverse la Kabylie est due, en partie, au silence More..