Philosophie

Les seigneurs qui cultivent les lettres

Il a été un temps en France où les beaux-arts étaient cultivés par les premiers de l’État. Les courtisans surtout s’en mêlaient, malgré la dissipation, le goût des riens, la passion pour l’intrigue, toutes divinités du pays. Il me paraît qu’on est actuellement à la cour dans tout un autre goût que celui des lettres ; More..

Philosophie

Samuel Huntington a vu juste

L’énoncé de Paul Valéry « Nous autres civilisations, savons maintenant que nous sommes mortelles » avait en son temps un peu surpris. Le narcissisme européen aidant, on avait du mal à imaginer que la « civilisation occidentale » puisse avoir une fin. En ce temps d’incertitudes, la sentence paraît moins surprenante. Or, les civilisations qui, manifestement, ne sont pas More..

Philosophie

Tertullien “Aux nations” (I)

Il est intéressant de remplacer le mot “chrétien” par celui de “Kabyle”, vous constaterez que, depuis Tertullien, rien n’a changé, pour les Kabyles.Le texte est un peu long, mais je suis sûre que vous allez l’apprécier. Voici un témoignage de votre ignorance, qui, au lieu de servir d’excuse à votre iniquité, ne fait que la More..

Philosophie

Idée de civilisation

Lorsque nous prononçons le mot de civilisation dans la vie quotidienne, en dehors de toute préoccupation d’analyse et d’approfondissement philosophiques et en nous laissant porter pour ainsi dire par le sens commun, il semble bien que nous entendions par ce mot un certain nombre d’acquisitions dont le caractère général et essentiel serait d’être imputables à More..

Philosophie

Civilisation et civilisations

Définir la civilisation, c’est tout d’abord faire l’histoire d’un mot jeune dans notre langue : il est né au siècle des lumières, au milieu du XVIIIe siècle, et cette date de naissance, qui n’a rien de fortuit, permet d’éclaircir dans une large mesure le sort de cette notion jusqu’à nos jours. Définir les  civilisations, c’est ensuite More..

Philosophie

Véritable nature du plaisir

Le plaisir proprement dit n’est pas tout à fait étranger au bonheur, si l’on saisit bien la véritable nature du plaisir : Le plaisir parachève l’activité qui se déploie, non pas à la manière d’une disposition ou d’une qualité inhérente, mais à la manière d’un ornement qui s’ajouterait de surcroît, comme la beauté pour ceux More..

Philosophie

Qu’est ce qui fait la fragilité de l’identité ?

Il faut nommer comme première cause de la fragilité de l’identité son rapport difficile au temps ; difficulté primaire qui justifie le recours à la mémoire en tant que composante temporelle de l’identité, en conjonction avec l’évaluation du présent et la projection du futur. Or le rapport au temps fait difficulté en raison du caractère More..

Philosophie

Le bonheur est le bien souverain

Le bonheur n’a d’autres limites que celles de la contemplation S’il est vrai que le bonheur est l’activité conforme à la vertu, il est de toute évidence que c’est celle qui est conforme à la vertu la plus parfaite, c’est-à-dire celle de la partie de l’homme la plus haute […] C’est l’activité de cette partie More..

Philosophie

Paul Ricoeur : Respect de l’autre et identité culturelle

Le philosophe Paul Ricoeur analyse le problème de l’identité en posant la question de la mémoire, mémoire personnelle et mémoire collective, dans un va-et-vient entre le niveau de la personne et celui de la communauté. Ce qui rend l’identité fragile, c’est le rapport au temps et la confrontation avec autrui ressentie comme une menace. Une More..