Manchester : réponse au communiqué de l’EI

Je ne prétends pas être un parfait « adorateur de la Croix », désigné dans votre communiqué, mais j’en suis immanquablement (Il est d’ailleurs mort en rémission de nos péchés passés présents et à venir pour les siècles des siècles, les vôtres aussi) étant Amour ; un Amour, cependant qui ne va pas jusqu’à aimer Satan, Il le repousse plutôt (1er moteur de la Haine) son Amour ne va donc pas jusqu’à aimer le Mal, Jésus asséchant même un figuier sans fruits (Mat/21/18-22) comme il sera fait de vous.

Vous parlez de « Croisé », et ce terme désigne en effet ces « adorateurs » qui ont été sur la terre de Christ, mais ce pour la libérer de votre joug car vous n’aviez rien à y faire (étant d’Arabie). Il en est de même d’ailleurs aujourd’hui. Vous n’avez rien à y faire, laissez les occupants de cette terre, les juifs, et aussi ces hébreux trompés par vous et que l’on appelle « palestiniens » ; un jour ils arriveront à se réconcilier, peut-être dans une Fédération avec Jérusalem comme capitale fédérale et dans laquelle tout le monde pourra venir prier sur le Mont de Salomon, tous ceux qui placent l’Amour en premier.

Il en est de même pour tous ces peuples que vous avez conquis et qui maintenant demandent leur liberté, celle aussi de retrouver leur ancienne foi juive ou chrétienne, comme en Afrique (du Nord y compris).

Or, vous, vous détournez Sa Parole, depuis si longtemps, disant que juifs et chrétiens lisent un livre « falsifié » alors que, vous, vous avez, vous-mêmes, abandonné le Commandement demandant à ce que Adam nomme lui-même les animaux (Gen/L.II,V.19) en prétendant qu’Il lui a plutôt dicté ces noms et qu’Adam n’aurait plus eu qu’à les réciter ce qui est faux, vous le savez bien, Dieu ayant fait l’Homme à son Image donc libre d’être ou de ne pas être en vérité, d’où la possibilité même de désobéir en cueillant le Fruit, celui de la Connaissance du Bien et du Mal.

Par exemple Vous. Vous êtes le Mal. Le Fruit permet aussi de le Savoir. Or, tous vos penseurs, à commencer par Ibn Taymiyya, et Wahhab, ont cru qu’en tournant le dos à la Raison vous serez plus forts ce qui s’est avéré tout aussi faux. En fait, vous ne représentez plus rien dans l’Histoire sinon la énième incarnation du Mensonge qui sera détruite, comme les autres. Vos « bases » sont biaisées, dès le départ, croyant punir Sodome et Gomorrhe vous en êtes les fantômes, armée des ombres frappant en traître échappé de l’Hadès vous ne connaîtrez jamais le Paradis ni même le repos.

Mais vous avez des « amis », des « idiots utiles » qui viendront expliquer que votre infériorisation de la femme provient de « trottoirs trop étroits » favorisant ainsi votre lecture étriquée d’un texte charriant une « charia » transformant les humains en moutons.

Voilà pourquoi je puis vous dire que vous aurez ma Haine, celle permettant de vous repousser et de vous vaincre. Tel St Georges terrassant le dragon. Vous coupant en deux, vous, le figuier.

Par Lucien SA Oulahbib 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *