Politique

Bouteflika et la question des langues

Élu le 15 avril 1999, Abdelaziz Bouteflika fera la démonstration de sa maîtrise de l’arabe classique dans son premier discours à la nation le 29 mai. Toutefois, il s’affranchit à de nombreuses reprises du tabou qui pèse sur la langue française en s’exprimant publiquement dans cette langue. A l’occasion de la Journée de l’étudiant, le More..

Chronique

Les proxénètes de la politique

Déclaré persona non gratta dans le pays qu’il chérit le plus au monde, l’Égypte, l’hyper arabiste, Abdelkader Hadjar ne veut pas l’entendre de cette oreille. Ce tenant de l’arabisme le plus exécrable veut retourner dans le pays qui ne veut plus de lui. Et dire que notre pays est représenté par des individus aussi indignes More..