Biographie

Bélaïd At Ali meurt dans l’anonymat

Le 12 mai 1950, dans le pavillon des incurables d’un hôpital d’Algérie, loin de son pays natal tant aimé, Bélaïd At Ali, un pauvre kabyle mourait de tuberculose. Personne n’en fut informé sauf celui à […]

Biographie

Bélaïd At Ali est hospitalisé

Une des lettres suivantes de Bélaid At Ali vient de l’Hôpital de Tlemcen, puis une autre de l’Hôpital civil d’Oran où il a été transféré avec une feuille d’hospitalisation qui porte un laconique tuberculose pulmonaire. […]

Biographie

Belaïd At Ali le vagabond

Belaïd At Ali entreprend alors la route qui aurait dû le ramener au pays kabyle. Il connaît, de nouveau, la faim, la prison pour vagabondage et ivrognerie ; il couche à la belle étoile, dans les […]

Biographie

Bélaïd At Ali seul et sans ressources

Bélaïd At Ali vit dans la crainte d’être arrêté car les gendarmes passent souvent à Azrou, à la recherche de militants nationalistes. La vie est dure ; le ravitaillement, (on dit maintenant boutayma pour désigner ce […]

Biographie

Bélaïd At Ali est mobilisé

A la mobilisation de 1939, Belaïd At Ali participe à la campagne de Tunisie, sur la ligne Mareth : il y gagne le scorbut et y perd toutes ses dents. Un jour, en 1943, son régiment […]