Politique

Question de la langue en Algérie nouvelles perspectives

Dans l’Algérie de l’an 2000, la question des langues se pose d’une façon très différente de ce qu’elle fut en 1962, et même dans les années suivantes. L’évolution de l’opinion publique, traduite par des intellectuels algériens, le rapport des langues sur le terrain, la nécessité d’aborder les problèmes dans une approche réaliste, sont autant de More..

Politique

Bouteflika et la question des langues

Élu le 15 avril 1999, Abdelaziz Bouteflika fera la démonstration de sa maîtrise de l’arabe classique dans son premier discours à la nation le 29 mai. Toutefois, il s’affranchit à de nombreuses reprises du tabou qui pèse sur la langue française en s’exprimant publiquement dans cette langue. A l’occasion de la Journée de l’étudiant, le More..

Politique

Arabisation les années difficiles

Les années difficiles à partir de 1988 Les émeutes d’octobre 1988 marquent un tournant dans l’histoire de l’Algérie. Elles vont donner naissance au pluralisme dans les partis politiques, dans la presse, dans les associations. Mais elles révèlent la puissance du courant islamiste en gestation depuis le début des années 80, et qui va se constituer More..

Politique

Officiels du FLN de la tendance arabisante

Le retour des « barbe-FLN » (1979-1984) Les Algériens nomment « barbe-FLN » les officiels du FLN de la tendance arabisante, réticente vis-à-vis de la révolution agraire, qui se rapprochèrent du courant islamiste montant[1], en espérant bénéficier de son dynamisme tout en conservant les avantages de leur position au sein du parti. C’est parmi eux que se comptaient les More..

Chronique

FLN, FFS, RCD, les chiens ne font pas des chats

« L’action politique en Algérie : un bilan, une expérience et le regard du psychiatre » est un excellent ouvrage produit par le docteur Mahmoud Boudarène, qui est, à mes yeux, un rescapé du RCD. Je vous conseille fortement de lire ce livre. Pour tout vous dire, j’ai toujours attendu de lire une pareille expertise More..

Politique

Conception de l’État algérien (II)

Le parti unique ne permet pas une opposition officielle La culture politique étatiste secrète en effet son contraire. A attendre de l’État la solution de toutes ses contradictions, la société algérienne ne peut manquer d’en éprouver quelques déceptions quand ce dernier se révèle pour ce qu’il est un entrepreneur encore inefficace et un lieu d’affrontement More..

Politique

Idéologie et politique en Algérie

Nous vous soumettons une étude sur l’Algérie réalisée durant  le diktat de Mohamed Boukherouba alias Houari Boumediene. Cette étude sera publiée en plusieurs parties. Algérie sous Boumediène (I) On a coutume de présenter les sociétés industrielles comme des sociétés non idéologiques du fait de la montée de la rationalité technique, cependant qu’au contraire la politique More..

Histoire

Lettre de démission de Ferhat Abbas

Pourquoi je ne suis pas d’accord avec le projet de Constitution établi par le Gouvernement ? Donner une Constitution à la République est un acte d’une extrême importance. Il requiert notre réflexion, notre sagesse. Après l’héroïque combat pour l’indépendance, c’est un autre combat qui s’impose à nous. Le peuple tout entier et, en premier lieu, More..

Communiqué

Algérie : pouvoir illégitime, population désemparée

Autonomie de la Kabylie et décomposition du régime algérien 1962-2007 : Colonisation intérieure et fiasco national Livrée depuis plus de 40 ans aux mains perverses d’un gang inamovible avide de pouvoir et de luxe, l’Algérie continue son chemin de croix. Malgré de nombreux soubresauts populaires, s’étant soldés quasi systématiquement pas des massacres, ce petit groupe, organisé More..