Récit de voyage

Avenir du nouvel Alger

Actuellement, la ville du nouvel Alger, si l’on compte son annexe de Mustapha et les petites communes suburbaines de Saint-Eugène, d’Hussein-Dey et de la Maison-Carrée, qui ne sont en réalité que des faubourgs, constitue une agglomération qui doit dépasser cent mille habitants[1]. Si l’on se souvient qu’en 1830, à l’entrée des Français, Alger n’avait pas More..

Récit de voyage

Entre Ménerville et Tizi-Ouzou

En quittant Ménerville, la diligence traverse dans toute sa largeur la belle vallée de l’Isser, que j’ai remontée hier. Partout, des deux côtés de la route, se montrent des champs de blé et des vignes. Nous voyons en passant le village de Blad-Guitoun et, après avoir traversé le fleuve, ceux d’lsserville, entouré de bois d’eucalyptus; More..

Récit de voyage

On compte sept villages kabyles entre Ménerville et Tizi-Ouzou

En quittant Ménerville, la diligence traverse dans toute sa largeur la belle vallée de l’Iisser, que j’ai remontée hier. Partout, des deux côtés de la route, se montrent des champs de blé et des vignes. Nous voyons en passant le village de lilad-Guitoun et, après avoir traversé le fleuve, ceux d’lsserville, entouré de bois d’eucalyptus; More..

Récit de voyage

Ménerville en 1884

Kabylie d’antan. Je suis arrivé ici de nuit, après avoir traversé la partie orientale de la Mitidja, maintenant presque aussi bien cultivée que le reste de la plaine. On m’avait prévenu que Ménerville n’est pas autre chose qu’une vaste cantine. Aussi n’ai-je été qu’à demi surpris, hier soir, en parcourant la principale rue du village More..