18 jeunes condamnés pour avoir brûlé le drapeau algérien

De jeunes Algériens condamnés pour avoir brûlé le drapeau de leur pays et brandi celui de la France

Dix-huit jeunes algériens ont été condamnés par un tribunal d’Annaba (Est) à des peines allant de deux à huit ans de prison ferme pour « atteinte aux symboles de la nation », rapporte mercredi l’agence officielle APS. Selon une source judiciaire citée par l’APS, ces jeunes ont brûlé le drapeau algérien et brandi le drapeau français au cours de manifestations organisées le 19 juin dernier dans la commune de Sidi Salem, dans la banlieue d’Annaba, pour réclamer des logements sociaux.

Six de ces jeunes ont écopé de huit ans de prison ferme, cinq autres de six ans, quatre de cinq ans et trois autres encore de deux ans. Ces peines ont été assorties d’une amende d’un million de dinars (10.000 euros) pour chacun des condamnés.

En 2009 déjà, quatre lycéens avaient été exclus de leur établissement et condamnés à des peines avec sursis pour avoir accroché un drapeau français en remplacement d’un drapeau algérien à Bab El Oued, un quartier de la capitale.

AP

Be the first to comment on "18 jeunes condamnés pour avoir brûlé le drapeau algérien"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*