Vieux bouquins

Veut-on ou ne veut-on pas conserver l’Algérie ?

Si l’on ne veut pas la conserver, il faut se dépêcher de l’abandonner afin d’éviter les dépenses de toute nature qu’elle occasionne. Si l’on veut la garder, il faut aussi se dépêcher de prendre les mesures les plus propres à en tirer le meilleur parti possible. Or, dans ce dernier cas, doit-on laisser les Arabes More..