Chronique

Manchester : réponse au communiqué de l’EI

Je ne prétends pas être un parfait « adorateur de la Croix », désigné dans votre communiqué, mais j’en suis immanquablement (Il est d’ailleurs mort en rémission de nos péchés passés présents et à venir pour les siècles des siècles, les vôtres aussi) étant Amour ; un Amour, cependant qui ne va pas jusqu’à aimer Satan, Il More..