21 octobre 2020

Clôture du séminaire de Taqervust, un franc succès

Le séminaire de Taqervuzt initié par forum kabylie débat les 8 et 9 avril 2011 a connu un franc succès . La rencontre qui se propose comme un espace de débat pluriel où les différentes opinions se sont exprimées dans le respect des différences, organisée sous le thème « la Kabylie en débat » à Taqervuzt a enregistré une très large adhésion des kabyles .

Plus de 150 séminaristes ont pris part aux travaux de la rencontre. Plusieurs acteurs politiques et sociaux, des intellectuels , des animateurs du mouvement autonomistes connus et reconnus ont pris part à la rencontre . Said Khellil ,Idir Ait Maamar , Nacer Haddad , Malika Maraka ,Hamou Boumedine , Me Salah Hanoun ,Said Chemakh , Hocine Redjala , Aziz Tari ,le café littéraire de Vgayet , une délégation du CMA France et du CMA Algérie conduite par Belkacem Lounes et Hocine Azem ……. étaient présents au séminaire .

Des militants du MAK à l’instar de Lahlou ont aussi participé. Des membres du comité de village à l’instar de Zouvga qui ont exposé aux séminaristes leur expérience dans l’organisation de leur village qui constitue un modèle en Kabylie ont pris part aux travaux de la rencontre à l’instar de représentants du village de Taqervuzt

Les villageois de Taqervuzt qui se sont mobilisés massivement pour accueillir ce séminaire historique ont réhabilité l’espace d’un week-end les profondes valeurs ancestrales de solidarité, d’entraide et d’hospitalité du peuple Kabyle.

La séance de la matinée de cette deuxième journée et dernière journée du séminaire sous le thème « la Kabylie en débat » a enregistré pas moins de quatre communications. Nacer Haddad, un militant autonomiste, a ouvert les travaux de cette séance présidée par un animateur du forum Kabylie et militant autonomiste Aziz Kersani comme modérateur sous le thème : la Kabylie , quels avenirs ?

Tour à tour, Hamou Boumedine , animateur du mouvement autonomiste et Aziz Tari qui se présente comme militant souverainiste ont abordé respectivement le sujets suivants : « pour un meilleure compréhension des particularismes kabyles » et « la Kabylie face aux modèles de pensée » . Malika Baraka a, de son coté évoqué le sujet intitulé « une plaidoirie pour l’instauration des conditions de fait » .

Dans l’après midi, Idir Ounoughene et Rachid Oulebsir ont mis également l’accent dans leur interventions sur l’impérative nécessité d’un statut politique en faveur de l’autonomie de la Kabylie.

Plusieurs contributions liées au thème proposé au débat à l’occasion du séminaire émanant de nombreuses personnalités et intellectuels kabyles qui n’ont pas pu participer à la rencontre pour cause d’empêchement majeur notamment Mouloud Lounaouci , Said Doumane , Gérard Lamari etc …. ont été lues durant les travaux du séminaire.

Plusieurs messages de soutien à l’initiative du Forum Kabylie émanant notamment de Salem Chaker, du président du conseil national du MAK ont été aussi lus.

Les séminaristes ont à leur tour tenu à exprimer leur solidarité au peuple amazigh de Libye en lutte et qui subit ces derniers jours une sanglante répression du dictateur et tyran Maamar Guedafi .

Les organisateurs de la rencontre ont convenu d’éditer les actes du séminaire sous forme de brochure qui sera rendue publique dans les prochains jours.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!