Deux femmes, un amour, une humanité

En début d’après-midi, en route vers le travail.
Deux femmes devant moi, des conversations et des rires.
Puis, naturellement, les deux mains se sont attrapées dans un mouvement de tendresse.
Quand verra-t-on cette scène dans mon pays natal ?

Je rage que nous soyons à des siècles de cette liberté, la plus simple et la plus naturelle.
Et ces abrutis qui veulent nous emprisonner dans un carcan religieux et barbare du désert du 7e siècle.
Eux, c’est une perversité cachée, emprisonnée dans un univers où tout leur est permis, l’inceste, la pédophilie, les orgies, les mariages multiples et autres actions hypocrites.

Ces deux jeunes femmes ne sont pas dans la perversion mais dans un moment câlin sans perturber l’ordre public et moral.
Que font-elles de mal ?
J’enseigne le droit à l’image et je me conforme à la loi, je ne les ai pas photographiées lorsque je les ai dépassées. (Ce qu’elles n’auraient pas accepté, bien entendu).

Mais je peux vous assurer qu’elles irradiaient la rue de leur bonheur, de leur beauté et de leur rire.
Je suis hétérosexuel mais, en cet instant, j’ai eu envie de brûler toutes les mosquées et les crétins en babouches.
Vive la liberté, vive l’amour.

Boumediene Sid Lakhdar

error: Content is protected !!