Deux menteurs : Alger et le MAK

En effet nous sommes tous les dindons de la farce ! Du moins vous êtes les dindons de la farce, pas moi !

Alger accuse le MAK d’incendier la Kabylie et le MAK accuse Alger d’incendier la Kabylie. Dans ce cas précis nous sommes en présence de deux menteurs !

Le MAK accuse Alger de génocide, puis lors de la conférence de presse, l’avocat de Farhat parle de tentative de génocide.

Le MAK, donc Farhat, a parlé de plainte déposée par un groupe d’avocats de la diaspora, or pendant la conférence de presse, l’avocat assure que la plainte est en cours et non encore déposée !

Farhat remercie la France d’avoir rejeté la demande d’extradition, or Alger n’a pas déposé de demande d’extradition et la France n’a jamais commenté ce fait.

Alger déclare déposer une demande d’extradition, or cette demande n’est jamais déposée et ne le sera jamais pour deux raisons : La première est que cette demande ne peut jamais aboutir, la deuxième raison est que l’existence du MAK et de Farhat arrangent beaucoup le régime d’Alger, c’est un formidable épouvantail pour faire peur à tout le monde !

En politique, le mensonge, la manipulation et l’esbrouffe sont des armes redoutables. Mais ces armes ne sont pas suffisantes, car il arrivera toujours le moment de porter l’estocade et de la mise à mort !

Adieu poulet !

Mouh Ath Kaci

error: Content is protected !!
Quitter la version mobile