Histoire des Berbères d’Ibn Khaldoun

L’histoire universelle d’lbn-Khaldoun se compose de trois livres, d’une introduction et d’une autobiographie. Le premier livre traite des effets produits par l’influence de la civilisation sur l’esprit humain ; le second, divisé en quatre sections, renferme l’histoire des Arabes et des peuples étrangers, depuis les temps les plus anciens jusqu’à l’époque où l’auteur écrivait ; le troisième est consacré à l’histoire des tribus Berbères et des royaumes que cette race a fondées dans l’Afrique septentrionale.

L’Introduction forme, avec le premier livre, un ouvrage complet que l’on désigne ordinairement par le nom de Prolégomènes, bien que ce titre paraisse appartenir à l’introduction seulement. Des considérations générales sur la science de l’histoire, sur les deux formes de civilisation qui résultent de la vie nomade et de la vie sédentaire, sur les caractères qui les distinguent, sur les institutions, les sciences et les arts qui prennent naissance, soit dans l’un de ces états, soit dans l’autre ; tel est le contenu des prolégomènes. L’autobiographie commence par l’histoire de la famille Khaldoun, et offre de longs et intéressants détails sur les études de l’auteur, les vicissitudes de sa vie et l’histoire contemporaine des trois dynasties qui régnaient alors à Tunis, à Tlemcen et à Fez

[…] Ce fut l’illustre Silvestre de Sacy qui fit connaître à l’Europe le grand mérite des Prolégomènes, en publiant le texte et la traduction de plusieurs chapitres dans son Abd-Allusif, sa Chrestomathie et son Anthologie grammaticale arabes. D’autres extraits ont été donnés par MM. de Hammer, Freytag, de Montbret etc., et bientôt, nous l’espérons, le traité entier paraîtra dans la collection intitulée Notices et extraits des Manuscrits, avec la traduction et les savantes notes de M. Quatremère. On pourra alors apprécier à sa juste valeur une des productions les plus remarquables de l’esprit arabe, et l’on verra jusqu’à quel point le savoir, la haute philosophie, la sagacité du génie et le bon sens même peuvent s’allier avec la crédulité et la superstition : des chapitres dignes de Montesquieu s’y trouveront accompagnés d’autres dans lesquels seront traitées comme sciences véritables la magie, la géométrie, la cabale, l’alchimie et l’interprétation des rêves.

Le second livre renferme l’histoire des dynasties de l’Orient et des quatre grandes races sémitiques qui habitèrent successivement la péninsule arabique et dont la dernière a fourni une vaste population arabe à une partie considérable de l’Afrique septentrionale.

Vous pouvez télécharger le premier volume de l’Histoire des Berbères en cliquant ici.