26 septembre 2020

Kabylie en débat, première journée réussie

La première journée du séminaire Kabylie en débat, qui se tient actuellement à Taqervust a tenu ses promesses. De nombreux observateurs ont relevé la grande qualité des interventions et le sérieux des débats.

Entamé vers 10 H30 par un mot de bienvenue des hôtes de cette rencontre, les premiers intervenants sont les villages de Taquervust et de Zuvga. Modéré par M Aziz Tari, le débat a porté sur l’organisation politique et sociale du village kabyle.

M Idir At Maammar, ex-délégué du mouvement citoyen a entamé le marathon des interventions suivi d’un débat modéré par Sofiane Adjlane. Arrivée dans la journée de france, M Belkacem Lounes du CMA, est revenu sur les autonomies régionale des pays Amazigh de Tamazgha.

A noter la communication très remarquée du journaliste Bessa Mohamed qui a eu pour thème, la question kabyle dans la presse nationale algérienne. Les étudiants par la voix de M Amarouche, sont revnus sur le rôle du mouvement estudiantin et de l’université dans la lutte.

Quant à Malika Baraka, elle a parlé du CERAK et du rôle de la réflexion dans la problématique kabyle. Intervenant sous le thème de l’autonomie dans le droit algérien et international, Me Salah Hannoun a tenu à lire deux correspondances adressées au séminaire par M Ahcene Belkacemi et Massin Ferkal.

Le dernier à clore le première journée est M Said Khellil, qui tard dans la nuit a tenu à marquer sa présence. Le débat est clos peu après minuit, le RDV est donné pour demain.

Sans oublier la présence du maire d’Aghbalou qui a affirmé être aux côtés des jeunes et soutenir leurs initiative. Quant aux partis politiques, notamment le MAK, ils ont brillé par leur absence d’où une certaine frustration des participants qui n’ont pas pu les interpeller sur leur vision de cette région qu’ils prennent plus pour un fond de commerce.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!