19 septembre 2020

Le Kabyle doit-il soutenir l’islam ou le judaïsme ?

Ce qui se passe en Israël-Palestine est un combat sans merci entre deux idéologies : l’islamisme et le judaïsme. Si l’on considère la judaité comme étant une ethnie, cette lutte est en réalité entre juifs ethniques et juifs convertis à l’islam (depuis la prise de Jérusalem par les armées musulmanes). Les juifs ethniques sont issus en grande majorité de la diaspora européenne et le juifs convertis à l’islam sont les Palestiniens d’aujourd’hui. Dans ce conflit, le monde est divisé en deux : Ceux qui soutiennent l’islam et ceux qui soutiennent le judaïsme.

Dans leur lutte sourde et sans merci, l’islam utilise sa doctrine djihadiste dite « islamisme » et le judaïsme utilise sa doctrine directement inspirée de la bible hébraïque, le sionisme.

La proximité idéologique entre islamisme et sionisme ne permet pas leur conciliation. Pour les musulmans, les juifs sont des falsificateurs de la parole divine et pour les juifs en général, les musulmans sont des mauvais plagiateurs de la bible hébraïque, donc aussi des falsificateurs et des manipulateurs.

Chacune des doctrines légitimise son camp pour faire main basse sur Jérusalem et ses environs (le vrai enjeu dans ce conflit).

Si on se réfère à l’histoire du « peuple juif » racontée par les juifs dans les textes sacrés juifs, Jérusalem et tout le no man’s land qui l’entoure constitue Israël, la vraie, la seule patrie des juifs. Si on se réfère au Coran, la planète entière revient aux musulmans (ce qui veut dire que toute l’humanité, juifs compris, doit se convertir à l’islam de gré ou de force).

Personnellement, je prends parti pour les juifs d’Israël et pour les sionistes du monde entier. Qu’ils soient bons ou mauvais, justes ou injustes, je soutien les Israéliens tant qu’ils donnent une raclée à leurs voisins arabo-musulmans d’origine juive (les Palestiniens). Ma position est donc politique, loin de la morale et des bons sentiments humanistes qui ne font que desservir la kabylité. En effet, de nos jours, la morale et les bons sentiments humanistes servent toujours les arabo-musulmans qui ne font qu’obéir à leur dieu et condamnent les juifs qui ne aussi qu’obéir à leur dieu. Comme le Kabyle est souvent associé au juif….

Je viens de finir le livre de Gilad Atzmon la parabole d’Esther. Il dénonce le sionisme, la juiverie internationale et Israël. Je suis d’accord avec lui sur 90% de ce qu’il dit, d’abord parce que je ne suis pas naïf et ensuite il suffit d’avoir lu l’ancien testament (dite Bible hébraïque) pour comprendre tout ce qui se dit sur les juifs.

Au pire, je me dis que les juifs sionistes appliquent leurs textes sacrés tout comme les islamistes appliquent les leurs. Il n’y a donc aucune raison de prendre parti pour les uns ou pour les autres.

Une personne non juive et non arabo-musulmane a besoin d’autres critères pour prendre parti. Les autres critères ne m’intéressent pas.
Pour un Kabyle connaissant la nature du sionisme et de l’islamisme, la prise de position est facilitée : l’arabo-islamisme a conquis l’Afrique du Nord par l’épée et impose encore l’islam et l’arabité par la force de loi et par la force tout court. Il prend donc parti pour les juifs.

Le Kabyle qui prend parti pour l’arabo-islamisme en Palestine-Israël est une personne que l’arabo-islamisation de son propre pays ne dérange pas. Il est donc d’ores et déjà arabo-musulman. Sa descendance se débarrassera facilement des restes de langue, d’identité et de culture kabyles qui ne feront que la gêner.

Arilès, 4 mars 2013

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :