Le siège de Charlie Hebdo attaqué au cocktail molotov

Cette nuit le siège de Charlie Hebdo, situé dans le 20e arrondissement de Paris, a été attaqué au cocktail molotov. Tout à brulé ou presque.

L’hebdomadaire satirique avait décidé cette semaine de faire de Mahomet le « rédacteur en chef » d’un numéro spécial rebaptisé pour l’occasion « Charia Hebdo »en référence à l’instauration de la charia en Libye et à la victoire des islamistes aux législatives tunisiennes.

L’incendie qui s’est produit peu après minuit a été rapidement maitrisé selon la préfecture de police. Les dégâts sont assez importants : « On n’a plus de journal, les ordinateurs ont cramé, tout notre matériel a été détruit ».

« On a fait ce numéro comme on a fait tous les autres, on caricature tout le monde, je pense que l’islam ne doit pas être un sujet tabou, on a le droit de parler de tout ; si des musulmans ou n’importe qui trouvent quelque chose à dire contre Charlie Hebdo qu’ils portent plainte. »

« Il n’y a pas de délit de blasphème en France, on peut critiquer toutes les religions » affirme Charb, le directeur de la publication de Charlie Hebdo. Dans le même temps, le site du journal a été piraté par un site islamiste.

L’imam de la mosquée de Paris interrogé à ce sujet par Itélé condamne Charlie Hebdo, pour avoir osé caricaturer Mahomet !

Nous sommes consternés car c’est la liberté de la presse qui est attaquée, dans un pays démocrate et laïc.

 

Be the first to comment on "Le siège de Charlie Hebdo attaqué au cocktail molotov"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*