29 octobre 2020

Le terrorisme est un acquis !

Mon sentiment est que le « terrorisme » est un acquis au même titre que le code de la famille, l’arabisation, l’islamisation de l’école, les partis islamistes, les généraux, la sécheresse, les assemblées croupions, etc.

Depuis 10 ans je scrute les rues des villes algériennes pour distinguer ces foules révoltées par le massacre des leurs. Ils conviennent tous que le pouvoir est assassin et des foules l’ont crié dans la rue. Soit, c’est bien. Ils conviennent tous que les islamistes tuent aussi. Mais ces tueurs-là n’ont jamais été accusés d’être des assassins et cela n’a jamais été crié dans la rue. OUAHHHHH ! rien, walou, macach, ulac ! !

Alors dites-moi pourquoi ce pouvoir honni par le peuple va-t-il le protéger des assassins islamistes. Il est peut-être trop occupé à tirer d’affaire les gens qui tuent pour son compte.

Dans le fond, ces foules ont quelque chose à se reprocher. Individuellement ou collectivement. Tenez-vous bien ! c’est de ne pas avoir défendu leur choix politique. Quand j’aborde le sujet du terrorisme avec un ALGÉRIEN, je le sens gêné, qu’il essaie de se tirer d’affaire en racontant des histoires abracadabrantes, tantôt détournant la tête, tantôt essayant de brouiller encore plus les cartes, et quand il est acculé, il se retourne et s’en prend à son interlocuteur : il le catalogue, le culpabilise, le diabolise. Les plus gentils me traite d’idiot qui ne peut comprendre ces choses si compliquées, si enchevêtrées etc. Vous connaissez la musique, je pense.

Le “kituki” n’est pas une trouvaille d’Ait Ahmed. Comme tout parti populiste, le FFS ne fait que reprendre le brouhaha de la rue un jour de marché. Ce qui me gêne dans le “kituki” c’est ce chantage qui ne dit pas son nom : On ne bouge pas le petit doigt tant que les assassins et les assassinés ne se seraient pas dénoncés !

Absurde !

Arilès, le 19/07/2002

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!