21 octobre 2020

Quid du tourisme dans la région de Tizi Ouzou ?

Les pouvoirs publics ont lancé, depuis quelques années, de nombreux projets visant à aménager les villes côtières du département de Tizi Ouzou, notamment Tigzirt et Azeffoun.

De 1,66 million d’estivants en 2007, le littoral du département de Tizi Ouzou est passé à 2,85 millions deux années plus tard.
Malgré ces chiffres de croissance encourageante, ils ne sont pas encore satisfaisants d’un point de vue économique pour en ressentir les effets sur les citoyens du département.

Le problème reste avant tout, le manque criant d’infrastructures touristiques susceptibles pour accueillir des touristes étrangers dans de bonnes conditions. Ainsi que les mentalités.

Les établissements hôteliers possédant toutes les commodités de confort et de bien-être sont encore rares, voire inexistants.
Au niveau du département de Tizi Ouzou, le seul hôtel classé « 4 étoiles » se trouve au chef-lieu du département, loin du littoral.
Sur les dix hôtels classés « 3 étoiles », seulement trois sont sur la côte.

Le littoral du département dispose au total de quinze établissements hôteliers dont onze au total, sont sans classement (sans étoiles).

Cette situation n’est guère engageante pour tenter les touristes étrangers à venir passer des vacances sur côte du département de Tizi Ouzou.

La fréquentation des établissements hôteliers du littoral du département a connu une baisse énorme entre 2005 et 2009 :
-2005 : 10 549 touristes
-2009 : 5 866 touristes

En 2009
-Un seul établissement hôtelier a été crée sur le département, à Azeffoun : d’une capacité de 27 lits.
-Fermeture d’un hôtel Le Djurdjura, de Aïn El Hammam, transformé en auberge de jeunes au profit du ministère de la Jeunesse et des Sports.
Par conséquent le développement touristique de la région est quasi inexistant.

ZET : Zones d’Expansion Touristiques

Le département de Tizi Ouzou a été décrétée ZET (Zones d’Expansion Touristiques), depuis de nombreuses années. Cependant la situation reste inchangée.

Elle a bénéficié sur papier de 8 zones touristiques réparties sur 4 communes du littoral. Les plus importantes, parmi les huit classées selon leur superficie exploitable sont celles de Sidi Khelifa, sise à Azeffoun et Aït Chaffaâ (49 ha), Blerouna à Azeffoun (40 ha) et la ZET Ferraoun à Tigzirt et Iflissen (20 ha). Les élus interrogés regrettent que la prise en charge des études accuse beaucoup de retard, sans plus d’explications.

Cependant, en y regardant de plus près, seulement 2 des ZET citées ci-dessus ont été inscrites et ont fait l’objet d’études finalisées.
Les deux projets n’ont pas encore connu de réalisations : Problème d’indemnisations des propriétaires privés des parcelles de terrain situées à l’intérieur de ces zones.
Le ministère du Tourisme et l’Agence nationale du développement Touristique (ANDT) n’a pas encore trouvé de solution pour faire avancer les projets.

Entre temps, la Direction du tourisme du département a décidé de proposer aux services du ministère du Tourisme l’inscription de quatre nouvelles zones situées au niveau des montagnes de la région, avec pour objectif, diversifier les circuits touristiques dans le département.
Les sites d’Azru n T’hor et le Col de Tirourda à Iferhounen, Tizi Oujaboub de Bounouh (Boghni), Tala Guilef de Boghni et celui de Yakouren serviront à diversifier l’offre touristique, et à proposer des circuits aux touristes en dehors des saisons estivales.

Remise à niveau chez les agences de voyage

Pour que l’activité touristique compétitive et surtout attractive, il est de pouvoir copter sur des agences de tourismes dynamiques.
Dans le département de Tizi Ouzou, 7 agences de tourisme et de voyage ont déjà fermées, il n’en reste qu’une douzaine qui répondent aux normes et activent la région.
Certaines agences innovent et font dans l’initiative, elles proposent des circuits intéressants aux visiteurs, notamment ceux arrivant en groupes organisés.
La Direction du tourisme a enregistré sept nouvelles demandes d’agrément, qui sont en cours d’examen

Est-ce que les pouvoirs publics sont en train de punir la région pour son engagement en faveur du combat démocratique et des libertés ?

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!