18 septembre 2020

Ramadan en Algérie démocratique

AU sujet de Ramadan dans ce pays dit Démocratique mais proclamé constitutionnellement musulman et Arabe ..et la question  » Le faire ou ne pas le faire ?)

J’aimerais raconter une “Histoire” courte, un autre Amacahu simple de chez nous mais bien vécue, et que certains n’ont point oublier puisqu’ils ont bien payé !

Le “Tarif Étudiant” a Alger ville , pour consommer durant une journée de Ramadan un sandwich au fromage, même dans la plus grande discrétion (pour ne pas dire a la sauvette) et en plus dissimulé au fond d’un des deux cafés* en face de la Faculté au centre de la ville comprenait, si “coffré” et embarqué par des Flics :

- plusieurs heures au central du Bd Amirouche,
- -coups de pieds au derrière (soyons polis)..
- coups de poing et gifles avec possibilités d’œil au beurre noir, et même une côte fêlée ( avec séquelles) .. et suivant la tête du “coffré ” ..avec grand droit aux fameuses vociférations “ Tu n’as pas honte, toi l’étudiant qui manifestes devant l”ambassade Américaine ..et tu ne fais pas le Carême” .. !
- bien d’autres humiliations surtout pour ceux dont l’accent sonnait fortement le type Kabyle comme celle du nettoyage des cuves des WC du central ..avec comme tout simple et unique outil… des lames de rasoir …soit dit en passant, importées de la DDR car les bonnes Gillettes et tout ce qui était “Made in France”, ou ailleurs étaient introuvables a l’époque… !
- …. et puisque dans le sujet “Rasoir” … et de rasage des “Boules a Zéro”, il faut mentionner que ce n’était point a la mode en ces temps là pour non pratique du Ramadan. La méthode ayant été en fait totalement abandonnée après la désastreuse expérimentation, une première fois, par quelques membres du FLN trop zélés en Juillet 1962 a Vgayet, sur des têtes d’étudiants qui étaient amateurs de “33 Export” le breuvage moussant de la BGA de l’époque… !

La méthode a eu un grand retours de manivelle, et même retour de flamme quand tous les jeunes de la ville s’étaient tous fait raser “la Boule a Z´ro” par solidarité.. !

Ce tarif “étudiant” était bien sûr en une de ces journées d’hiver bien ensoleillées, il y a quelques 44… 45 ans , …. avec le risque que nous prenions, nous étudiants a l’époque, non pratiquants , qui au lieu de rester pour jouir comme d’habitude de la sécurité de l’intérieur de la Fac.. voulions changer un peu nos menus toujours très pauvre..( souvent composé des restes de repas la veille, de pain dur a se casser une dent et occasionnellement quelques gâteaux enrobés dans un papier toujours bien gras). Les escaliers devant l’amphi C, lieu de prédilection de tous, a commencer par les fumeurs, vu la location centrale de l’emplacement……

Souvenirs..souvenirs..souvenirs… !

Alors, un petit conseil : avant d’essayer de tenter de le faire en Aout 2010, en plus publiquement et avec du Jambon, importé ou même local et “hallal” ( produit terroir “Ilef n leqvayel ) , il faut y réfléchir a 2 x 2 ou quatre fois… car ce tarif était du temps de la sortie des premiers “Klébards” du Colonel Bou nez d’Hyène (son coup n’était pas encore fait) et avec l’inflation galopante cumulative de 45 ans qu’il a créé dans le domaine de l’intolérance arabo-islamiste sur tout le territoire Algérien, une fois bien installé et avec celles de tous ses successeurs un fois qu’il a bien crevé il faut savoir juger.. !

Ce qui m’amène a penser qu’à mon humble avis, qu’une crucifixion comme Jésus serait indubitablement considérée comme “une trop gentille punition” pour ces enragés d’Allah, qui veulent faire mieux que leurs soi-disant “Frères” du Moyen Orient …toujours aussi revanchards…

Et comme on dit en bon Kabyle…..

“ Ala win ijerven ar ad’ yini ḥllil “ Littéralement pour “ Seul celui qui est passé par là peut dire : c’est vrai, je comprends”

(*) ..et avec petite note qu’a l’époque, juste après l’In-dependance (1963, 64 ..65) c’étaient le Quat’Zart géré par un Kabyle et la La Cafetaria “dite Cafette” (lieu privilégié des arabisants chrétiens de Syrie et du Liban) qui restaient ouverts pendant le Ramadan. Le Cercle Taleb (ex-Otomatic) en face étant fermé pour congé annuel , très pratique pour tous employés du “ Comité de gestion “étant “ terme favori et grand symbole des dirigeants de l’époque !

ǝ-miss n mohand oujaǟƒer

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :