Réalités sociales kabyles

À ceux qui veulent construire la Kabylie en se basant sur les réalités sociales actuelles, voici quelques évidences que vous ne devez pas oublier :

Le sentiment de mécontentement, de déplaisir, voire de chagrin ressenti à l’idée des avantages, du succès ou du bonheur d’autrui.

Tout le monde s’immisce sans façons dans la vie, les pensées et les actes d’autrui.

Chacun doit rendre des comptes à sa famille, à son village, à sa tribu, à ses beaux-parents, à ses oncles, à ses frères et à ses sœurs.

La femme n’a aucun droit, ni à la parole ni à prendre de décision.

Les non-musulmans sont critiqués, dénigrés, isolés, parfois chassés et mis en quarantaine.

Pour ceux qui ne cessent d’idéaliser la Kabylie en la présentant comme un pays moderne, il faut rappeler que le seul endroit où la modernité existe en Kabylie est sur les réseaux sociaux

La société kabyle n’est pas à réformer, elle est à construire.

Y. B.

error: Content is protected !!