Savoir écrire : Rendre le message clair

La situation de communication ne peut exister que si celui qui écrit et le destinataire utilisent le même code (français, chinois, morse ou braille) ou que chacun s’adapte et s’exprime d’une manière suffisamment claire pour être compris par son interlocuteur.

Le code de la langue

Pour qu’un locuteur A communique par écrit avec son interlocuteur B, l’un et l’autre doivent avoir accès au même code, qui est la langue dans laquelle A parle à B.

Ce code pour être efficace, ne doit pas varier ; il convient donc quand on rédige de respecter la norme, c’est-à-dire l’état du langage le plus habituel, le plus conforme aux règles. On trouve ces règles dans une grammaire dite “normative” dont le rôle est de fixer les lois du langage commun.

Par exemple, en langage courant, il ne faut pas employer, comme en langage familier, le pronom indéfini on au sens du pronom personnel nous ; on doit dire « Hier nous sommes allés danser », et non « On est allés danser ».

Merci de respecter notre travail.