Récit de voyage

Promenade dans Bouzaréah au XIXe siècle

Récit tiré d’un ouvrage publié au XIXe siècle. Ouvrage rare et non réédité. J’ai la chance de le posséder, je partage avec vous mes trésors. Sans ces voyageurs qui ont pris la peine de décrire leurs voyages, nous n’aurions pas grand chose sur l’Algérie d’antan. Ce qu’elle que soit la région. J’ai consacré ma journée More..

Récit de voyage

Cimetière à Alger

Après les mosquées, j’ai voulu voir un cimetière mahométan. Plus loin que la Kasba, en dehors des fortifications, il couvre les deux versants d’un ravin qui fait face à la mer. Rien ne le désigne à l’attention; pas de ces croix plantées ni de ces monuments qui, sur les tombeaux européens, frappent de loin les More..

Récit de voyage

Arrivée nocturne à Alger

Il était nuit quand la Ville de Naples est entrée dans la rade d’Alger. Sur la droite, apparaît un point lumineux dont l’intensité grandit à mesure qu’on approche : c’est le phare. Puis, une grande lueur indistincte se montre à l’avant du navire, et semble sortir de la mer à l’horizon : c’est la ville, More..

Vieux journaux

Article de BEN BADIS

Le journal « El Bassaïr », organe de l’Association des savants algériens musulmans, vient de publier, sous la signature de son président, M. Ben Badis, un fort intéressant manifeste ; il y proclame avec assiduité son amour de la France et de la République et reconnaît que le peuple algérien n’a pu demeurer depuis un siècle « dans More..

Récit de voyage

En mer vers l’Algérie en 1884

Je les écris donc enfin, ces deux mots « en mer », qui sont le commencement obligé de ce journal de voyage, et que je désespérais d’écrire jamais. Lorsqu’on est attaché au lieu que l’on habite par ces mille fils d’une vie d’affaires qui vous enchaînent plus fortement que le plus solide des câbles, on se demande More..

Récit de voyage

Tizi-Ouzou au XIXe siècle

Tizi-Ouzou, la capitale de la Grande-Kabylie, est une petite ville avec des rues bordées de maisons, des boulevards plantés d’arbres, des places et un jardin public. Les seuls monuments, si l’on peut leur donner ce nom trop ambitieux, sont la sous-préfecture, vaste bâtiment orné de deux colonnades, l’église et une prison à peine achevée. En More..

Récit de voyage

Colons et question de la sécurité en Algérie

Ce matin je suis allé de Blida à Boufarik, dans la voiture de M. Dabouche, un obligeant colon des environs. Nous avons causé de la vie du fermier dans ce pays. Malgré la soumission des indigènes, elle n’est pas toujours exempte d’alertes et de dangers. Mon compagnon de route me fait part des continuelles perplexités More..

Documents historiques

Alger est une plaie et un fardeau pour la France

Alger est un funeste présent Je pense qu’il convient d’aller tout d’abord au fond de la question principale, celle d’utilité et d’intérêt public. Hâtons-nous donc de reconnaître ces tristes vérités contre lesquelles on se débat vainement depuis cinq ans, et qu’il faut pourtant bien avoir le courage; de proclamer : Alger est un funeste présent More..

Documents historiques

Faut-il conserver ou abandonner Alger ?

L’Algérie n’avait pas encore été créée, vous ne trouverez pas ce mot dans cet écrit. Il était question en 1836, date de publication de ce travail, de la régence d’Alger. Éloigné des services publics depuis 1815, entièrement étranger aux partis qui divisent la France, n’ayant aucune vue d’ambition ni d’intérêt personnel, je ne suis tenu More..