Société

Une pollution inquiétante en Kabylie

Aujourd’hui, il n’y a presque plus de points d’eau pour nos rares animaux sauvages. Chez nous, la définition d’un civilisé est proportionnelle des degrés de sa rupture avec sa terre. L’homme préfère à l’eau de source celle des robinets mais en veillant à ce qu’ils soient bien fermés. Si au moins chacun pensait à remplir More..