23 septembre 2020

Je ne soutiens pas Karim Tabbou

Je ne comprends pas ceux qui prennent la défense d’un responsable politique dont les croyances, les agissements et les dires vont à l’encontre de ce qu’ils disent, veulent, désirent ou pensent.

Karim Tabbou a tout fait pour plaire au pouvoir algérien. Son séjour en prison lui remettra peut-être les idées à l’endroit. Karim Tabbou est un opportuniste, il bouffe à tous les râteliers. Ancien député, viré du FFS, il se retrouve à la tête d’un parti historique. Il a fait le zouave sur un cheval pour être le héros du Hirak. De plus arrêter une conférence pour faire ses ablutions en public ne présage rien de bon pour la liberté de pensée.

Je n’ai jamais été d’accord avec Tabbou et je me battrai jusqu’au bout pour ne pas le laisser dire et faire. Je pense l’inverse de la citation ci-dessous :

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » phrase attribuée faussement à Voltaire. Je vous défie de trouver cette phrase dans l’œuvre de Voltaire. Phrase utilisée par des personnes qui veulent nous montrer leur ouverture d’esprit au point de soutenir ceux qui, s’ils avaient un pouvoir quelconque, commenceraient par leur couper la langue, la tête ou les deux.

Cette citation est utilisée par les « démokhra » qui, hier encore, vouaient Karim Tabbou aux gémonies et qui maintenant s’attristent et s’indignent de son arrestation. Certains sont même prêts à prendre sa place en prison !

Geneviève Harland

14 Sep 2019

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :