CKC !?

Comprenez le CKC ! et vous comprendrez tout le mal de la Kabylie et des Kabyles !!

La création du CKC fut une réaction à la tuerie du Québec. Comme d’habitude sous le coup de l’émotion, les Kabyles réagissent vite et sans réfléchir. D’ailleurs les promoteurs initiaux du CKC ont créé moult organisations kabyles qui ont toutes fait PSCHITT !

Dans la précipitation les Kabyles du Canada ont décidé de créer une grande organisation à l’image du Congrès Mondial Juif, qui existe depuis 1936. Sauf que, comme d’habitude, une fois la période d’émotion passée, les Kabyles ne savent plus quoi faire.

D’ailleurs tout est biaisé depuis le départ. En effet au palais des congrès les assises du CKC ont été entachées de plusieurs irrégularités, j’en cite deux :
– Les membres qui ont préparé les assises ont imposé leur nom dans le CA. Ils ont refusé de faire partie de la liste de candidats et ainsi passer l’épreuve du vote. Ils ont juste demandé à l’assistance leur accord à main levée !
– Une seule personne présente avait pris le micro pour dénoncer ce manquement, elle a été rabrouée immédiatement !

Quatre ans après, il ne se passe absolument rien au CKC. Enfin presque, car d’après ses membres ils travaillent en cachette, en catimini. D’ici quelques mois, quelques années ou peut-être quelques siècles on verra le fruit de leur labeur. Trêve de plaisanterie !

Ce qui manque le plus au CKC, comme à toutes les organisations kabyles, c’est la transparence :
– Pourquoi le CKC ne communique jamais sur les innombrables démissions ?
– Pourquoi le CKC ne communique jamais sur le nombre d’adhésions ?
– Il parait que certains membres ont été exclus, lesquels et pourquoi aucune communication sur ces cas ?

La rumeur remplace la vérité, quand il y’a un déficit de communication et de transparence.

Par contre ils adorent communiquer sur des actions futiles et qui ne font pas parti de leur mandat :
– Recyclage de vêtements.
– Organisation de cagnottes.
– Ramassage de dons.

Puis, la seule fois où le CKC a essayé de rendre des comptes, c’était pour s’orner de fleurs pour sa capacité de ramasser des dons pour les étudiants.

Le CKC est une organisation horizontale supra-association. Son but principal est la visibilité de la communauté kabyle. Mais faute de réaliser ses objectifs on se rabat sur le recyclage des vieux vêtements.

On va me retorquer la réponse fétiche des Kabyles : « et toi qu’est-ce que tu as fait ? » La réponse : Rien ! Mais je n’ai pris aucun engagement envers la communauté. Ma seule contribution est le texte que vous avez sous les yeux en ce moment.

Un engagement ne se résume pas à jurer jmaa limane, ni à danser sous les percussions des idheballen, mais à rendre des comptes à la communauté qui vous a confiés une mission ! À être transparent et donner l’heure juste à la communauté ! Ce que le CKC ne fait pas ! Pourquoi ?

Un petit mot sur les superlatifs. Les Kabyles plus que les Arabes adorent les superlatifs : Docteur, Professeur, l’Excellent, le Grand, … Le président du CKC est qualifié de “conseiller politique aux langues officielles du gouvernement du Canada” ! WAW ! Après vérification il s’agit seulement d’un gestionnaire principal par intérim à l’Office des Langues Officielles. À présent nous sommes devenus des menteurs pathologiques.

On peut faire le même constat dans toutes les associations, organisations et partis kabyles, ils suivent tous le même cheminement :
– Création par réaction à un évènement.
– Euphorie des premiers jours.
– Premières chicanes.
– Léthargie.
– Disparition.

Mouh Ath Kaci

error: Content is protected !!