Je suis devin !

Aujourd’hui les Kabyles ne sont pas partagés en indépendantistes d’un côté et “algérianistes” de l’autre côté !
Ils ne sont pas non plus partagés entre démocrates d’un côté et intégristes, rachadistes de l’autre côté ! Non !
Ils ne sont pas non plus partagés entre islamistes, musulmans d’un côté et athées, chrétiens, déistes, agnostiques de l’autre côté. Non !
Ces clivages peuvent facilement être résorbés par le temps et le dialogue, car ce sont des clivages idéologiques.

Aujourd’hui les Kabyles sont partagés par la culture.

Certains parlent arabe, d’autres parlent français, rares ceux qui parlent kabyle.
Certains lisent Descartes, Mammeri, Dib et Feraoun, d’autres lisent Jahiz, Moutanabi, mais la majorité ne lit pas du tout !
Certains regardent La casa de Papel, les films de Tarantino, d’autres suivent assidument les films turcs traduits gauchement en arabe.

Le problème n’est pas seulement dans la langue, mais dans l’état d’esprit.

Les Kabyles Franco-Kabyles pensent qu’un Kabyle est d’une beauté apollonienne, il est le descendant des Vikings, il a les yeux bleus et Dieu l’a pourvu d’une intelligence suprême. Avant ils étaient chrétiens et juifs si ce n’est l’arrivée des maudits musulmans il y a 14 siècles. Mais ils ont un doux projet : Chasser les arabo-musulmans ! Et recouvrer leur kabylité à 100%.

Les Kabyles Arabo-Kabyles pensent que les Kabyles viennent du Yémen, que les tribus kabyles sont les défenderesses de l’arabe et de l’islam depuis fort longtemps. Qu’en réalité les Algériens sont tous des frères dans l’islam et qu’ils étaient tous des Amazighs que la sainte religion a arabisé. Leur doux projet : Unifier toute la oumma algérienne sous la bannière arabo-islamique avec un zeste d’amazighité.

Les Franco-Kabyles ont une stratégie imparable, ils quittent la Kabylie, s’installent ailleurs en Europe ou en Amérique et font la révolution à distance.
Scotchés devant leurs écrans, armés de leurs épées, leur monture prête pour lancer la grande bataille.
– Tiens à Tizi-ouzou les manifestants chantent en arabe, et PAN !! Un coup de poing sur l’écran.
– Tiens les manifestants à Bejaia plébiscitent Rachad, et PAN !! Un coup de poing sur le clavier.
– Tiens des barbus en kamis manifestent à Tizi-ouzou, et PAN !! Un coup de pied sur la table.

Pendant ce temps les Arabo-Kabyles, doucement mais surement changent la physionomie culturelle de la Kabylie. Ils n’inventent rien, ils ne font que suivre la démarche de nos aïeuls depuis 14 siècles. La Kabylie n’est qu’une singularité à résorber.

C’est une guerre culturelle ! Elle n’est ni religieuse, ni ethnique, ni idéologique et encore moins politique. Durant les années 60-70 et 80, avec peu de moyens, nous avions mené une bataille culturelle salvatrice. Aujourd’hui nous avons reculé, reculé et encore reculé jusqu’au bord du gouffre, car nous avons abandonné la culture pour faire de la politique. Or nous les Kabyles nous ne savons pas comment faire de la politique. Nous confondons la politique et la chicane et à la fin nous optons pour la chicane.
– Les Kurdes sont des fervents musulmans, mais de culture kurde dans le sang !
– Les Catalans sont des catholiques convaincus, mais parlent le catalan et cultive la culture catalane.

Les Franco-Kabyles veulent une nouvelle Kabylie, avec de nouveaux Kabyles fabriqués sur mesure.
Les Arabo-Kabyles veulent des Kabyles pieux, portant une barbiche poivre et sel comme celle de Messali.

Alors : Où est donc le vrai Kabyle ?

Mouh Ath Kaci

error: Content is protected !!