Écrire quoique ou quoi que

Si le remplacement par « bien que » est possible, il faut écrire « quoique« , en un seul mot. Dans le cas contraire, il s’agit de la locution « quoi que« .

« Quoiqu’on l’ait mis en garde, il continue à rouler trop vite ». = “Bien qu’on l’ait mis en garde, il continue à rouler trop vite”.

« Quoique votre argumentation soit séduisante, elle ne me convainc pas ». = “Bien que votre argumentation soit séduisante, elle ne me convainc pas”.

« Quoique la crise nous ait touchés, nous nous en sortons ». Le remplacement par « bien que » est-il possible ? Oui.

« Il se fait fort de rendre le travail à temps, quoique le délai soit court ». Le remplacement par « bien que » est-il possible ? Oui.

« Quoi qu’il exige, qu’il l’exige avec le sourire ». Le remplacement par « bien que » est-il possible ? Non.

« Quoi que je fasse, tu n’es pas content ». Le remplacement par « bien que » est-il possible ? Non.

Mais :
« J’atteindrai mon objectif, quoi que je doive sacrifier pour cela ». Si c’est « quoique » qu’il faut écrire, on doit pouvoir le remplacer par  » bien que« . Mais « j’atteindrai mon objectif, bien que je doive sacrifier pour cela » n’a pas de sens.

« Le disciple approuve son mentor quoi qu’il fasse ». Si c’est « quoique » qu’il faut écrire, on doit pouvoir le remplacer par « bien que« . Mais « le disciple approuve son mentor bien qu’il fasse » n’est pas une phrase correcte.

« Quoi que me réserve l’avenir, je l’accepterai ». Si c’est « quoique » qu’il faut écrire, on doit pouvoir le remplacer par » bien que« . Mais « bien que me réserve l’avenir, je l’accepterai » n’a pas de sens.

Merci de respecter notre travail.