Mon instinct me trompe rarement

Il y a quelques mois, j’ai bloqué un “écri-vain”, car il plagiait mes idées et parfois mes commentaires. Il s’inspirait de mes idées pour faire de longs écrits où il parlait comme s’il avait découvert l’existence de méduses sur Mars.

Je l’ai bloqué, car il n’assumait pas son identité sur les réseaux sociaux et surtout, car sa tête ne m’inspirait pas confiance. Il n’a pas la tête de quelqu’un que je laisserai garder mes moutons.

Aujourd’hui, je constate avoir eu raison. Il a posté un texte allant radicalement à l’encontre de toutes ses anciennes publications. Le plus frappant, c’est qu’il s’agissait d’une publication dénuée de réalité historique.

Désolé, monsieur, tu as dit une grave connerie. Tu as fabulé.

Je te recadre : taddart n’a jamais tenu tête à l’islam, bien au contraire : secondée par les marabouts, elle a été la pierre angulaire de la religion bédouine. Tajmaat », où la présence de femmes est interdite, n’est-elle pas régie par un kanoun islamique ? Avant chaque réunion, ne prononçait-on pas des versets islamiques ?

Aujourd’hui même, qui finance la construction de mosquées ? Taddart ou pas taddart ?

Notre écrivain connu (juste un peu) que dans le cercle kabylo-kabyle de France (genre Montreuil), à défaut d’arguments valables, a eu recours à la manipulation. Il a fait appel aux fameux « soit c’est nous, soit c’est le chaos », affirmant stupidement que sans le tribalisme kabyle, l’islam l’emporterait. Mais réveille-toi, princesse ! L’islam l’a emporté depuis la conquête arabe ! Je te rappelle encore une fois, c’est la tribu kabyle qui construit des mosquées et impose des lois islamiques.

Sans le tribalisme, le Kabyle pourra enfin devenir un être libre et casser ses chaînes d’esclave. Les investisseurs pourront mener à bien leurs projets sans que taddart ne vienne les chasser à coup de haches, car d-ivaraniyen.

Sans le tribalisme, le Kabyle pourra vivre dignement sans engager « l’honneur » de son clan et de sa tribu à la moindre action entreprise. Il pourra enfin devenir… un citoyen. Et la femme pourrait devenir un être HUMAIN.

Djeff Khenane

error: Content is protected !!