Un dogme est un dogme !

L’émir Abdelkader l’est aussi !

Un dogme est une affirmation considérée comme fondamentale et incontestable. Une fois qu’une personne accepte un dogme, il est très difficile de lui prouver le contraire.

Les politiciens adorent les dogmes, une fois installés, ils peuvent les utiliser pour faire avancer leur propre politique. D’ailleurs ils passent beaucoup de temps à en inventer.

L’Émir Abdelkader fait partie de ces dogmes. Une fois déclaré comme le père de l’Algérie, des millions de fois répétés, ce dogme est gravé d’une façon immuable dans la mémoire collective !

Toutes les démonstrations du monde, tous les documents et preuves irréfutables ne feront pas changer d’un iota les dogmatisés ! Autrement le monde serait beaucoup plus simple.

Donc pour la majorité des Algériens, à qui on a répété pendant des années que Abdel-Kader est le père de la Nation, il est inconcevable de leur faire admettre aujourd’hui le contraire.

Bien entendu qu’il existe une portion très réduite de personnes capables de réfléchir et de remettre en cause un dogme. Ces personnes ont souvent reçu une éducation et une instruction basées sur des modèles qui encouragent la contradiction. En deux mots une bonne formation en philosophie casse cette acceptabilité mortifère des dogmes. À chaque déclaration dogmatique, l’individu armé, oppose un raisonnement logique qui lui permet d’éviter le piège dogmatique.

L’Émir n’est pas le seul dogme qui pourri la vie des Algériens et des Kabyles. Je peux en citer quelques-uns :

– La religion est la reine des dogmes !

– Les constantes nationales sont aussi des dogmes !

– Le Berbère, un homme libre ! un dogme facilement vérifiable, etc.

On ne peut pas croire aux dogmes et se déclarer libre !! Il faut choisir l’un ou l’autre !

Moh Ath Kaci

error: Content is protected !!